Ces signes indiquent que vous ne pouvez pas vous laisser pousser la barbe

8 minutes, 37 seconds Read

 

Qui n’aime pas pimenter son look habituel avec des barbes et des moustaches stylées ? Qu’il s’agisse d’un bouc soigneusement taillé ou d’une barbe à la mode, chaque homme aime essayer un nouveau style de barbe. Cependant, pour certains, faire pousser une barbe s’avère être une tâche lente et presque impossible.

Plusieurs facteurs peuvent affecter la croissance de votre barbe. Dans cet article, nous vous expliquons quelques raisons derrière la difficulté de faire pousser votre barbe et les moyens de maximiser la croissance.

Tout le monde est-il capable de se faire pousser la barbe ?

Certains hommes peuvent trouver difficile de se laisser pousser la barbe. Pour certains, le taux de croissance des poils du visage est assez lent et il semble impossible d’avoir une barbe complète. Malheureusement, il n’existe pas de remède éprouvé pour favoriser la pousse de la pilosité faciale.

Les hommes présentant des caractéristiques génétiques défavorables peuvent ne pas être en mesure de faire pousser une barbe épaisse et d’obtenir le style de barbe souhaité.

Il existe plusieurs mythes concernant la croissance de la barbe. Beaucoup de gens croient à tort que le rasage fait pousser les poils du visage plus épais. Cependant, cette théorie n’est pas prouvée. Le rasage ne peut pas augmenter le nombre de follicules pileux sous la peau et ne peut même pas augmenter le taux de croissance des poils.

 

Signes que vous ne pouvez pas faire pousser une barbe

De multiples facteurs influencent la croissance et l’apparence de votre barbe. Voici les principaux facteurs indiquant votre capacité ou votre incapacité à faire pousser une barbe.

1. La génétique :

La génétique est l’un des principaux facteurs déterminants de l’épaisseur de la pousse de votre barbe. Si votre père et vos grands-parents ont une barbe fine ou une croissance inégale de la pilosité faciale, voire pas de pilosité du tout, vous aurez probablement la même tendance.

A lire aussi :  Hibiscus : avantages et mode d'emploi

Autrefois, on croyait que votre potentiel (ou non) à faire pousser une barbe était contrôlé par les gènes de votre mère. Mais, c’était un concept totalement erroné. En 2014, une étude a montré que le patrimoine génétique d’une personne est un mélange aléatoire de l’ADN de ses deux parents.

 

Le saviez-vous ?

Les hormones androgènes influencent différents traits masculins chez les hommes. L’enzyme 5-alpha réductase de votre corps convertit l’hormone androgène testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Cette DHT stimule la croissance de la pilosité faciale.

 

2. L’âge

Outre la génétique, l’âge est également un facteur très influent pour déterminer la croissance de votre barbe. En général, les hommes commencent à avoir des poils sur le visage pendant la puberté.

Selon les gènes, cet âge varie de 13 à 19 ans.

Certaines personnes peuvent même prendre quelques années de plus pour faire pousser une barbe. Il peut même s’écouler jusqu’au début de la vingtaine pour que la pilosité faciale augmente. Et dans la plupart des cas, on peut avoir une croissance complète de la barbe vers la trentaine. Il faut donc attendre la trentaine pour confirmer que l’on ne peut pas se laisser pousser la barbe.

 

3. Ethnicité

Votre originalité peut affecter le schéma de croissance de votre pilosité faciale. Une étude sur les poils de barbe et la peau du visage des hommes – les défis du rasage révèle que les hommes chinois, mexicains et amérindiens ont tendance à avoir moins de poils sur le visage que les hommes de race blanche.

Il indique également qu’en moyenne, le diamètre des cheveux humains varie de 17 à 180 micromètres. L’épaisseur de chaque poil contribue à donner un aspect plus fourni à la barbe.

 

4. L’Alopécie Areata

Alopécie Areata une maladie auto-immune, peut entraîner une perte de cheveux importante. Dans cette maladie, le système immunitaire attaque les follicules pileux du cuir chevelu et du visage, ce qui entraîne la chute des cheveux par plaques.

 

5. Habitudes malsaines

Même après avoir eu des ancêtres barbus, vous pouvez constater un retard ou une irrégularité dans la pousse de votre barbe. En plus de gènes favorables et de l’âge, vous devez suivre des habitudes de vie saines pour influencer la croissance de votre barbe.

Une alimentation équilibrée, un exercice régulier et un sommeil profond sont essentiels. Ces trois habitudes saines peuvent alimenter votre corps avec suffisamment de nutriments et d’énergie qui contribuent à la croissance ininterrompue des cheveux.

A lire aussi :  10 mythes sur les soins capillaires auxquels vous devez cesser de croire maintenant

 

6. Faible taux de testostérone

La testostérone est une hormone qui affecte largement la croissance des poils du visage. Un faible niveau de cette hormone signifie moins de chances de faire pousser une barbe.

Note :

Une habitude alimentaire saine nourrit votre corps avec les vitamines et les minéraux nécessaires. De plus, un exercice régulier peut aider à augmenter le niveau de testostérone, qui peut également influencer la croissance des cheveux.

 

Comment savoir si vous pouvez faire pousser une barbe ?

1. Ancêtres barbus

Vos gènes contribuent à faire pousser une barbe luxuriante et fournie. Les gènes des deux parents peuvent influencer la croissance de vos poils, selon les gènes dominants sur votre chromosome. Habituellement, les gènes paternels dominent le modèle de croissance des poils du visage.

 

Barbe d'homme

 

Mais si vos ancêtres paternels appartiennent à la population qui a tendance à faire pousser moins de poils faciaux que d’habitude, vos gènes maternels sont votre seul espoir.

 

2. Un corps poilu

Si vous avez des poils partout sur le corps (épaules, poitrine, bras et jambes), vous avez de fortes chances d’avoir aussi des poils sur le visage.

De plus, si vous avez atteint la puberté tôt, alors vous avez de grandes chances d’avoir une barbe bien couverte et dense. Au contraire, si vous avez tendance à faire pousser moins de poils pendant votre adolescence, vous risquez d’avoir un avenir sans barbe ou avec une barbe inégale.

 

3. Un mode de vie sain

Outre les gènes, un mode de vie sain est crucial pour influencer la croissance de votre ours. Adoptez un régime alimentaire sain, enrichi en fruits, légumes et fruits de mer (en particulier ceux qui sont riches en acides gras oméga-3 et en biotine).

Vient ensuite l’activité physique. Un mode de vie actif avec des exercices réguliers et des sports de plein air peut maintenir vos niveaux d’hormones bien équilibrés et améliorer votre taux de testostérone. La testostérone peut influencer vos follicules pileux et favoriser la croissance de votre pilosité faciale.

 

4. Une bonne capacité de gestion du stress

Le stress peut également influencer la pousse de votre barbe. Une étude en 2017 a montré que les personnes qui subissent régulièrement du stress sont sujettes à la perte de cheveux, en particulier lorsque leurs cheveux passent par la phase de croissance.

 

Comment faire pousser une barbe ?

Si vous voulez faire pousser une barbe élégante, il n’y a pas de raccourci. Seuls vos gènes décident si vous pouvez en avoir une ou non. Mais c’est à vous de décider comment vous voulez l’entretenir.

A lire aussi :  Comment traiter les pellicules des sourcils ?

Faire pousser votre barbe pour la première fois nécessite de la patience, du dévouement et des conseils. Des changements mineurs à votre mode de vie peuvent vous aider à faire pousser une barbe épaisse. Voici quelques exemples de changements de style de vie qui peuvent maximiser votre potentiel génétique à faire pousser des poils faciaux :

1. Mangez sainement

Une alimentation saine et équilibrée enrichie en acides gras oméga-3 et de biotine vous aide à éviter les carences en nutriments et à favoriser une croissance saine de la barbe.

2. Patience

Il se peut que vous n’ayez pas une barbe adulte à l’adolescence ou au début de la vingtaine. Pour certaines personnes, la croissance de la barbe atteint son extrémité vers la trentaine. Vous devez donc attendre pour faire pousser votre barbe plus épaisse.

3. Réduire le stress

Il existe des études qui confirment que le stress peut provoquer la chute des cheveux du cuir chevelu. Il est donc possible que le stress puisse également affecter la qualité de votre pilosité faciale. Cependant, il n’existe pas de preuves à cet égard.

Mais le stress peut également perturber vos habitudes de sommeil et la qualité de votre sommeil. Une bonne routine de sommeil est essentielle pour bien réguler vos hormones et maintenir leurs niveaux dans votre corps – ce qui permet à votre peau et à vos follicules de fonctionner à 100%.

4. Évitez de fumer

D’autres études ont montré que fumer pouvait affecter la santé et la croissance de vos cheveux. Vous devriez donc abandonner complètement ou au moins réduire votre consommation de cigarettes.

Conseil  :

Vos gènes jouent un rôle clé dans la croissance de votre pilosité faciale. Si vos facteurs génétiques ne sont pas alignés, aucun soutien externe ou supplément hormonal ne pourra vous aider à faire pousser votre barbe. Dans ce cas, l’implantation de barbe peut être une option. Il s’agit d’une procédure coûteuse et chirurgicale qui comporte également certains risques.

 

A quel âge la barbe complète apparaît-elle ?

En moyenne, un homme peut avoir une barbe complète à environ 18 ans. Mais pour certaines personnes, le temps peut varier jusqu’à 30 ans pour obtenir une croissance complète de la barbe. Il faut donc être patient jusqu’à la trentaine pour connaître la croissance complète de sa pilosité faciale.

 

Test hormonal de testostérone anormal et bas

 

L’absence de barbe est-elle synonyme de faible taux de testostérone ?

Ce n’est pas tout à fait vrai. La testostérone peut influencer la qualité de la pilosité faciale, mais lorsque vos gènes ne sont pas favorables à la production de barbe, la testostérone ne peut pas vous aider. La plupart des hommes ont des niveaux similaires de testostérone, y compris les hommes sans barbe.

 

Conclusion

Tous les hommes ne peuvent pas se faire pousser la barbe. Un soutien extérieur peut vous aider à faire pousser une barbe dans certains cas. Mais si vos gènes ne sont pas alignés, ou si vous avez une maladie comme l’alopécie, vous ne pourrez pas faire pousser une barbe.

 

Avez-vous apprécié ?

Articles Similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *